Dépublié

A l’approche des élections, nos concurents nous attaquent violemment sur un de nos modes de financement, laissant planner le doute sur la sincérité de notre engagement pour vous représenter.

                                                        Explications !

 

 

La loi prévoit que des représentants des salariés puissent être élus au conseil d’administration en tant qu’administrateur de plein droit et donc avec la possibilité de voter. Il s’agir là d’une avancée majeure dont Traid-Union, s’est saisi.

Un de nos candidats, a été élu dans les règles; son rôle est difficile et délicat, mais nous sommes certains qu’il saura porter auprès du conseil la voix des salariés.

 

Administrateur de plein droit, il perçoit des jetons de présence.

 

La loi et l’administration fiscale, permettent que les sommes correspondantes soient versées au syndicat qui a soutenu sa candidature.

Il s’agit la d’une pratique courante utilisée par tous les syndicats historiques. La CFDT par exemple l’a édictée en règle interne comme vous pourrez le voir page 37 du document ‘Guide de l’administrateur salarié’ qu’’elle publie et que vous trouverez aisément sur le Net. (voir ci-dessous).

 

Mais puisqu’on parle gros sous :

 

Savez-vous comment sont financés les syndicats historiques depuis le 01/01/2015 ?

 

Par une nouvelle charge patronale, payée par les entreprises, que chacun peut voir sur sa feuille de paie : 0,016 % de tous les salaires de toutes les entreprises privées. Je vous laisse imaginer la somme.

 

Alors qui est-ce qui touche le plus d’argent des patrons ?

Les syndicats historiques évidemment !

 

 

Extrait du ‘Guide de l’administrateur salarié’ édité par la CFDT

« Ces jetons de présence sont parfois versés directement à l’organisation syndicale mais certaines entreprises s’y opposent, pour des raisons fiscales. Ils sont alors versés à la personne physique qui paiera l’IRPP dessus. L’administrateur salarié utilise une partie des jetons pour couvrir des frais qui ne sont pas pris en charge directement par l’entreprise. La part nette est généralement donnée à l.organisation syndicale, section, syndicat, fédération, ou partagée entre ces différents niveaux. »

Flash Info

CE de novembre 2018

Le prochain CE Sopra Steria aura lieu les 29 et 30 novembre  2018

 

Connexion